Perspectives Positives pour le Marché de l'Argent : Une Analyse du Rapport du Silver Institute

Dans le dernier bulletin mensuel exclusif aux clients d’Or.fr, j’ai abordé les perspectives plutôt positives du récent rapport du Silver Institute. Il semble probable que le déficit d’argent constaté l’année dernière se reproduira l’an prochain. L’offre actuelle ne parvient pas à suivre une demande de plus en plus importante.

Une Demande Industrielle en Forte Croissance

Cette année, la nouveauté est l’augmentation de la demande industrielle d’argent, qui compense la baisse de la demande d’investissement. La demande industrielle est particulièrement forte en raison de l’augmentation de la production de panneaux solaires en Chine. Cependant, cette demande ne se limite pas à la Chine : l’Inde prévoit de quadrupler sa capacité de production d’ici 2027. Cette hausse de la production contribue à accélérer la diminution des stocks sur le marché chinois, ce qui entraîne une augmentation des primes sur l’argent.

 

Impact des Primes en Chine sur les Marchés Globaux

Dans mon bulletin du 21 septembre 2023, j’analysais les répercussions des primes en Chine sur la détermination des cours de l’or. À l’époque, j’expliquais que l’augmentation des primes laissait présager une nouvelle flambée des cours de l’or. Avec la hausse des primes sur l’argent en Chine, on peut se demander si nous ne sommes pas à la veille d’un phénomène d’arbitrage similaire à celui qui s’est déjà produit sur l’or. La persistance des primes à Shanghai a eu pour effet d’entretenir la montée du prix de l’or depuis septembre dernier.

Un Marché de l’Argent en Évolution

Comme observé en début de cette semaine, dès l’ouverture du marché chinois, l’argent est reparti à la hausse en raison du différentiel entre les prix de l’argent cotés à Londres et ceux cotés à un niveau nettement plus élevé à Shanghai. Cet écart de cotation va-t-il également continuer à soutenir la hausse des cours de l’argent ? Assisterons-nous à des demandes de livraison physique sur le COMEX de la part d’investisseurs souhaitant profiter de cette différence de cotation entre les deux marchés ? L’arbitrage entre les prix de l’argent à l’Ouest et ceux pratiqués en Asie va-t-il accélérer le drainage des stocks du COMEX ?

Vers un Silver Short Squeeze ?

Cette ruée sur le COMEX se produit à un moment où les acteurs commerciaux n’ont pas significativement réduit leurs positions à découvert (shorts) sur les contrats à terme. En d’autres termes, la demande asiatique pourrait potentiellement entraîner des conditions propices à un short squeeze sur le COMEX. Cependant, contrairement au dernier Silver Short squeeze de 2021, la demande cette fois-ci ne provient pas d’investisseurs « dégénérés » ou de « Silver bugs » réunis sur un forum, cherchant à accumuler des pièces et des lingots pour restreindre l’approvisionnement physique. Cette fois-ci, la demande est liée à un stockage industriel en prévision d’une forte augmentation de la consommation d’argent pour la production de panneaux solaires en Inde et en Chine. Dans ces conditions, un éventuel Silver Short Squeeze 2 pourrait probablement avoir un impact bien plus significatif sur les prix de l’argent.

Une Configuration de Marché Encouragemente

Pour le moment, les cours de l’argent poursuivent leur phase de consolidation. Malgré trois hausses de marges consécutives en un seul mois, les futures ont maintenu leur figure haussière à court terme. La moyenne mobile à 10 jours a servi de support, alors que la plupart des analystes anticipaient un repli plus prononcé et un test du breakout. Historiquement, les corrections des cours de l’argent sont plus violentes. Ainsi, voir l’argent rebondir en ce début de semaine après une période de consolidation aussi marquée est assez encourageant.

L’Impact sur les Sociétés Minières

Les volumes de la dernière baisse sont aussi plus légers que ceux des séances précédentes de hausses. Lors du pic de l’été 2020, nous avions en effet observé l’inverse : il y avait beaucoup plus de volume lors des corrections. Cette bonne configuration de l’argent est très positive pour les actions de sociétés minières. Comme nous le répétons depuis longtemps dans ces bulletins, les minières suivent graphiquement le graphique de l’argent métal. Cela est encore plus évident depuis le début de la consolidation à l’été 2020 : la juxtaposition des deux courbes est tout à fait remarquable !

Perspectives Futures

Pourquoi l’index des minières suit-il le graphique de l’argent ? Plusieurs théories sont avancées pour expliquer cette corrélation entre ces deux actifs. La prédominance des fonds passifs est sans doute l’explication la plus plausible. GDX est “calé” sur l’argent par un algo. Il est probable qu’un short squeeze sur l’argent entraîne un fort rattrapage des actions minières si cette corrélation se poursuit ! Cet indice des minières est justement sur le point de franchir une résistance qui dure depuis 2011. Un short squeeze sur l’argent déclenché par une forte demande d’argent physique en Asie pourrait cette fois-ci avoir un effet bien différent sur les sociétés minières argentifères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *