Les Jeux Olympiques et la valeur des médailles : Un voyage à travers l'histoire et l'innovation

Lors des Jeux Olympiques, ce sont les médailles qui captivent l’attention de tous. Symboles ultimes de victoire, les médailles d’or, d’argent et de bronze sont gravées plusieurs mois avant la compétition. Leur design et leur fabrication reflètent des valeurs culturelles et historiques profondes. Mais au-delà de leur valeur sportive incontestable, qu’en est-il de la valeur mat

Une brève histoire des médailles olympiques

Traditionnellement, les médailles d’or sont attribuées aux champions des compétitions sportives, mais cette pratique a évolué avec le temps. Les premières médailles d’argent et de bronze sont apparues en 1896, tandis que la médaille d’or a fait son apparition en 1904. Cependant, dès 1912, les médailles d’or ont été remplacées par des médailles en vermeil, marquant la dernière fois qu’une médaille en or pur a été décernée.

En 2013, l’attention s’est portée sur les médailles olympiques avec la vente aux enchères de la médaille d’or du boxeur ukrainien Vladimir Klitschko pour un million de dollars. Cette médaille, remportée en 1996, pesait 181 grammes, bien loin de la valeur intrinsèque de l’or qu’elle contenait.

Paris 2024 : Des médailles en fer de la tour Eiffel

Pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, la France a décidé de rendre hommage à l’un de ses symboles les plus emblématiques, la tour Eiffel. Les 5084 médailles d’or, d’argent et de bronze contiendront chacune un morceau de fer provenant de la célèbre tour. Ce fer, récupéré lors de rénovations, est façonné en hexagones robustes et intégrés dans les médailles, ajoutant une touche unique et symbolique.

La conception des médailles a été confiée à la prestigieuse Maison Chaumet, qui a incorporé des techniques de joaillerie, comme le sertissage du fer au centre des médailles, rappelant les rivets de la tour Eiffel. La Monnaie de Paris est chargée de la frappe des médailles, chacune pesant 529 grammes pour la médaille d’or, avec une composition de 92,5% d’argent pur et un plaquage de 6 grammes d’or

Tokyo 2020 : Des médailles recyclées

Les Jeux de Tokyo 2020, bien que retardés à 2021 en raison de la pandémie de COVID-19, ont mis l’accent sur la durabilité. Les médailles ont été fabriquées à partir de métaux recyclés, collectés à travers le « Tokyo 2020 Medal Project ». Cette initiative a permis de recueillir 30,3 kg d’or, 4100 kg d’argent et 2700 kg de bronze, issus de vieux appareils électroniques.

Les médailles d’or de Tokyo sont composées d’or platiné sur de l’argent pur, pesant 556 grammes avec seulement 6 grammes d’or. Les médailles d’argent contiennent environ 550 grammes d’argent pur, tandis que celles en bronze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *