La plus ancienne pièce de monnaie anglaise a été découverte sur le territoire Canadien par un chercheur d’or. Un quart noble d'Henry VI, frappée à Londres entre 1422 et 1427.

Récemment, un chercheur d’or canadien a fait une découverte remarquable en mettant la main sur ce qui pourrait être la plus ancienne pièce de monnaie anglaise trouvée sur le territoire. Il s’agit d’un quart noble d’Henry VI, datant de la période entre 1422 et 1427, frappé à Londres. Cette découverte soulève des interrogations puisque les Anglais n’étaient officiellement arrivés au-delà de l’Atlantique que bien après ces dates, rendant la présence de cette pièce encore plus intrigante.

Il semblerait que la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador ait récemment fait une découverte fascinante : ce qui pourrait être la plus ancienne pièce de monnaie anglaise trouvée au Canada. Le service culturel et touristique de la région a annoncé cette trouvaille, une pièce d’or anglaise vieille de 600 ans, signalée par Edward Hynes, spécialisé dans la détection de métaux, conformément à la Loi sur les ressources historiques.

 

Edward Hynes a raconté que la pièce était d’un jaune éclatant et incroyablement mince, et au début, il pensait qu’elle était peut-être une simple étiquette ou un bouton. Cependant, il a rapidement compris la valeur de sa découverte et l’a signalée aux autorités provinciales.

Selon Paul Berry, ancien conservateur du Musée de la monnaie de la Banque du Canada, cette pièce est un quart noble d’Henry VI, frappé à Londres entre 1422 et 1427. Dans les années 1400, cette pièce aurait représenté une somme considérable, évaluée à 1 shilling et 8 pence. Cette découverte est donc d’une importance historique significative et offre un aperçu fascinant du passé monétaire du Canada.

Comment la pièce a-t-elle voyagé jusqu’au Canada ?

La découverte de cette pièce de monnaie anglaise vieille de 600 ans au Canada soulève une question intrigante : comment une pièce anglaise a-t-elle pu se retrouver dans ce pays, alors que la découverte officielle du Canada par les Anglais ne remonte qu’à 1497, grâce à l’explorateur Jean Cabot travaillant pour le roi Henri VII ?

 

Selon des informations de Futura, cette présence d’or pourrait s’expliquer par l’annexion de certaines terres par les Vikings. En effet, en 2021, une autre pièce d’or frappée dans les années 1490 a été découverte dans la même province, sur le site historique de Cupids Cove Plantation. Ces deux découvertes pourraient indiquer que d’autres voyageurs occidentaux fréquentaient déjà Terre-Neuve-et-Labrador avant l’arrivée de Jean Cabot. À cette époque, cette région était populaire auprès des pêcheurs occidentaux en raison de ses eaux riches en poissons et en baleines. Il est donc plausible que ces pièces aient été ramenées lors de voyages maritimes et transmises de génération en génération. C’est du moins l’hypothèse formulée par les archéologues.

 

Actuellement, de nombreuses questions restent sans réponse, et les recherches et travaux sur cette nouvelle découverte se poursuivent. Le mystère reste entier quant à la manière exacte dont cette pièce de monnaie en or a pu faire son chemin jusqu’à Terre-Neuve-et-Labrador.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *